AEROPORT INTERNATIONAL D'ANVERS
Vol Horaire Destination Terminal Statut
VO101 07:00 LONDON CITY
VO7024 07:00 OLBIA
VO131 07:05 MUNICH
VO141 07:25 ZURICH
TB4221 08:30 ALICANTE
VO163 12:40 BIRMINGHAM
TB4333 14:00 PALMA DE MALLORCA
VO105 14:40 LONDON CITY
TB4837 16:00 FIRENZE
VO137 17:30 MUNICH
Vol Horaire Provenance Terminal Statut
VO7002 22:10 COPENHAGEN Arrivé à 22:27
VO102 09:35 LONDON CITY
VO142 11:10 ZURICH
TB4334 13:55 PALMA DE MALLORCA
TB4222 14:15 ALICANTE
VO134 15:05 MUNICH
VO164 16:20 BIRMINGHAM
VO106 17:20 LONDON CITY
TB4838 20:25 FIRENZE
VO110 20:30 LONDON CITY

ENVIRONNEMENT

Le permis d’environnement pour l’aéroport d’Anvers a été délivré le 24 octobre 2008 par le ministre flamand des travaux publics, de l’énergie, de l’environnement et de la nature. L’aéroport dispose également d’un coordinateur des services environnementaux.

Conditions spéciales et politique de l’environnement

1. Heures d’ouverture
L’aéroport est fermé au trafic aérien entre 23h00 et 06h30, à l’exception des vols médicaux d’urgence et les atterrissages de vols retardés qui étaient normalement prévues au plus tard à 22h30.

2. Courbes de bruit
Les courbes de bruit et le nombre de résidents locaux qui pourraient être affectés par le bruit doivent être recalculées chaque année. Le nombre de riverains touchés par le bruit, le nombre de riverains dans la courbe de bruit LDN de 55 dB(A) et le nombre de riverains dans le LAeq, courbe de bruit journalière de 55 dB(A) ne devrait pas être supérieur par rapport à l’année de référence 2000.

3. Plaintes
L’opérateur développe un système pour enregistrer et traiter les plaintes. L’opérateur constitue également un Comité consultatif chargé de dresser l’inventaire des plaintes des riverains, de proposer des solutions réalisables et de fournir aux riverains et aux autorités des informations sur les politiques de l’environnement suivies et ce qu’il reste à accomplir. Ce comité consultatif se réunit deux fois par an. Les informations concernant la mesure de bruit seront communiquées chaque année au Comité.

4. Vols de formation
Afin de limiter les nuisances pour les riverains, le nombre d’appareil de formation en activité est limité à 2. Les jours ouvrables (du lundi au vendredi) et le samedi, les vols de formation sont autorisés de 09h00 à 19h00, heure locale (jusqu’à 20h00 durant l’hiver). Les dimanches et jours fériés, aucun vol touch-et-go (vols du circuit) ne peut avoir lieu. Chaque touch-and-go est considéré comme un vol.

Le nombre total d’exercices est limité comme suit :
a) en 2009 et 2010 : maximum 23 000 vols par an ;
b) en 2011 et 2012 : maximum 21 000 vols par an ;
c) en 2013 : maximum 19 000 vols par an ;
d) de 2014 à 2018 : maximum 12 000 vols par an ;
e) en 2019 à 2022 : maximum 10 000 vols par an ;
f) à partir de 2023 : maximum 8000 vols par an.

Pour les vols touch-and-go (vols en circuit), les avions ayant une masse au décollage (MTOW, poids maximum au décollage) de moins de 2000 kg doivent avoir un niveau sonore d maximum 76 dB(A), ce qui doit être certifié par la direction générale de l’Aviation du SPF Mobilité.


DÉVELOPPEMENT DURABLE

Rester en harmonie avec l’environnement

L’aéroport d’Anvers, dans le cadre du développement durable, veut se transformer en un centre de transports moderne qui contribue à la croissance économique locale. L’aéroport veut créer une valeur ajoutée grâce à un accès rapide et facile de l’aéroport et en procurant aux voyageurs une expérience de voyage exceptionnelle.

Améliorer le développement durable

L’aéroport planifiera soigneusement les opportunités et prendra en compte les éléments suivants : l’économie locale, l’accès, l’environnement, la communauté et l’utilisation des terres. L’unique manière pour l’aéroport de croître durablement. Dans le suivi de ces opportunités, l’aéroport limitera au maximum les désagréments locaux et l’impact sur l’environnement.

Communication

L’aéroport veut entretenir de bonnes relations avec les riverains et d’autres organismes. C’est pourquoi l’aéroport communique constamment avec toutes les parties prenantes importantes pour leur donner des informations sur les sujets qui présentent un intérêt pour eux. L’aéroport veut entrer dans un dialogue constructif et garantir une bonne collaboration entre toutes les parties. Un bon exemple d’une telle initiative est le lancement du journal de quartier « Luchthaven Buurt ». Les dernières dépêches concernant l’aéroport y sont publiées.